Juliette Benzoni

Bienvenue sur le forum sur Juliette Benzoni. Celui-ci est géré par Frédérique, Mistral et Stéphanie .... Bonne visite
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la collection Klerdermann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anyelka



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: la collection Klerdermann   Dim 20 Juil - 3:17

Coucou, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas posté ici... Voilà j'ai adoré le Boiteux de Varsovie quand je l'ai lu à quinze ans (d'où Anyelka), je l'ai relu quelques années plus tard et ai tenté la suite, sans grande conviction tellement la fin du Rubis de Jeanne la Folle me convenait. Comme beaucoup, la petite aventure américaine m'a fait froncer les sourcils mais c'est avec ce livre là, la Collection Kledermann que j'ai eu un vrai problème de lecture.
Ai-je été la seule à avoir été choquée de la façon dont on fait de Lisa la femme capricieuse, folle, pour vouloir le divorce? Est il vraisemblable que tous, y compris la grand mère de Lisa (on n'arrive d'ailleurs plus à la distinguer de mme de Sommieres tant leurs discours se ressemblent) trouvent naturels le fait que le mari aille voir ailleurs? Il me semble que si Lisa elle même avait trompé son homme, on ne lui pardonnerait pas facilement (surtout en prenant en compte le caractère de son italien de mari).
Le discours est atrocement porté sur l'appartenance de la femme au mari (si, si, certains personnages le disent noir sur blanc, "elle lui doit obéissance") et tout le monde est indigné que la femme trompée veuille divorcer. Elle devrait comprendre, pardonner et retourner dans son lit faire son devoir. C'est bien gentil mais ça n'est pas si simple, surtout quand on a fait un mariage d'amour non?
Autre chose, Aldo ne voit quasiment jamais ses enfants et n'en montre pas de regrets mais là, ils deviennent "ses héritiers" , c'est une question d'honneur je suppose, et il veut en avoir la garde coûte que coûte. Ils seraient bien heureux ainsi, sans leur mère et avec un père absent...
Que pensait-il? Qu'il pouvait faire ce qu'il voulait avec l'américaine mais qu'il n'y aurait qu'une petite dispute? Parce que apparemment, Lisa n'a aucun autre choix. C'est la souffrance pour elle, c'est tout.
Par ailleurs, le portrait qui est fait de Belmont est flatteur, c'est une grande âme, elle regrette, tout le monde l'aime (même en comprenant le personnage et ses sentiments, on ne peut pas s' empecher de penser qu'il est un fort que ce soit la femme trompée que tout le monde juge et admoneste ("oh ça va, c'est pas bien grave!) et l'amante qui serve de tire larme (carrément injuste quand même).
A l'opposé, tous les eventuels rivaux de Morosini sont des caricatures d'abrutis! Donc évidemment il semblerait impossible qu on lui préfère quiconque....
Enfin, s' il vous plaît, dites moi que je ne suis pas la seule que ça ait dérangé! (C'est pour représenter l'époque me dira-t-on peut être mais d'habitude justement J Benzoni fait en sorte que ses personnages soient modernes pour qu'on les comprennent et s' y identifie... ici en l'occurence on doit prendre parti pour le héros, masculin et donc en proie à des besoins naturels? Je peux comprendre, mais pas qu'on nous demande de juger sa femme, qui n'a rien fait quand même!!!!)
Désolée pour la longueur... côté féministe qui se rebelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la collection Klerdermann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collection rouge (SEP)
» Kilperic - Kilperic Collection
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» WWE Elite Collection Series 4
» Logiciel BD Gest de gestion de collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Juliette Benzoni :: Ses romans, séries, articles.........; :: Vos critiques, vos coups de coeur. c'est ici-
Sauter vers: